L’association/Son projet

Historique de MIRLY-SOLIDARITÉ

 

MIRLY

À la création du quartier de la Duchère en 1961/62 et l’arrivée des rapatriés d’Algérie, les Églises Protestantes de Lyon (Réformée et Luthérienne) s’unissent pour créer un poste de la Mission Populaire. Ce poste sera confié au pasteur Jacques Walter et sa femme Dany qui créent le Foyer Protestant de la Duchère, un nouveau Foyer de la Mission Populaire.

Au début des années 1980, après des hauts et des bas au Foyer, et l’absence de pasteur, la France est confrontée au début du chômage de masse.

On fait appel en 1983 au pasteur Guy Bottinelli ayant eu une expérience semblable à Montbéliard. Il crée des groupes de réflexion sur des sujets de sociétés dont le travail et le chômage (le non travail) qui se transformeront en WE de réflexion le dernier WE du mois de janvier – les « Rencontres de la Mirly » depuis plus de 25 ans regroupent entre 60 et 90 participants sur ce thème.

Peu après, en 1984 est né la MIRLY – « Mission dans l’industrie de la Région Lyonnaise », dans les locaux du foyer. À la même époque est créée Balmont Ménage, ancêtre des AI (femmes de ménage en temps partagé), avec un accompagnement et une formation.

Puis en 1985 LYRE (Lyon Recherche Emploi) voit le jour pour accompagner les chômeurs dans leurs recherches d’emploi, ancêtre du C@fé-emploi d’aujourd’hui – accueil et accompagnement dans les locaux du Foyer.

En 1985 arrivent au foyer Robert Olivier, pasteur et sa femme Nicole. Robert Oliver devient le premier directeur de Mirly tout en ayant la charge du Foyer. Avec l’aide de Nicole, ils créent un atelier « dactylo » qui se développe rapidement, les premiers écrans font leur apparition. C’est cet atelier qui deviendra par la suite l’Atelier Bureautique.

Dans un coin de la grande salle du rez-de-chaussée ,2 hommes au chômage, habiles de leurs mains, s’occupent de bricoler le bois : « Les Copeaux d’abord » sont nés. Ces derniers déménageront rapidement grâce à la maire du 9ème dans un préfabriqué des années 50 sur les pentes de Balmont. Avec l’embauche d’un encadrant technique l’atelier bois devient ACI (Atelier Chantier d’Insertion), et embauche des personnes très éloignées de l’emploi. En 2006, la direction du travail à la suite d’une inspection nous annonce que l’on ne peut plus continuer dans ces conditions (le bâtiment de 80m² en bois, et les machines, ne sont plus aux normes de sécurité). La Mirly a le choix entre fermer ou reconvertir l’ACI : trouver un local plus « professionnel » et contacter des fondations pour nous aider dans un nouveau projet, demanderont 2 ans et de très gros efforts.

Fin 2008 l’ACI déménage enfin, dans 300 m² à aménager, 18 rue des 2 Amants, pour être opérationnel en janvier 2009.

 

Emploi-Solidarité 5è

En 1987 se crée l’association Emplois Solidarité 5ème pour lutter contre le chômage et aider les personnes en recherche d’emploi sur cet arrondissement, par des bénévoles issus du monde ouvrier (syndicalistes, ancien(ne)s de la JOC, des personnes sensibles aux problèmes du chômage). Ces bénévoles tiennent permanence au Centre Social du Point du Jour et avec les moyens du bord (journal, téléphone, machine à écrire) aident les personnes de passage à faire un CV, une lettre de motivation, à prendre rendez-vous par téléphone.

La demande est de plus en plus importante et répond à un besoin, Pôle Emploi ainsi que la Mission Locale n’étant pas présents dans le 5ème arrondissement. En 1992 Emplois-Solidarité déménage 32 rue des Macchabées (Lyon 5ème). L’association se développe et embauche sa première CIP pour accompagner les allocataires du RMI puis dans un deuxième temps les participants du PLIE de Lyon.

En 1998 Emplois-Solidarité 5ème obtient la délégation de service public de Pôle Emploi.

En 2007, l’association comprend 3 CIP, une psychologue, une secrétaire et un directeur plus une dizaine de bénévoles qui assurent le premier accueil.

 

MIRLY-SOLIDARITE

En 2007 Mirly et Emplois-Solidarités 5ème ont fusionné au 1er Juillet 2008, et deviennent l’association Mirly-Solidarité, réunissant les pôles d’accueil et d’accompagnement, de la formation à la bureautique, et d’insertion par l’activité économique.

Début 2014, l’ACI change de nom : Ateliers-Bois devient « La Menuiserie des 2 Amants« , soit M2A.

Début juin 2015, à la veille d’une mise en redressement judiciaire, Mirly-Solidarité est mise en relation avec la Fondation AJD, en recherche d’une association d’insertion avec laquelle s’associer.

Fin juin 2015 une convention est signée : apport financier, gouvernance partagée, Mirly-Solidarité intègre le « groupe d’intérêt général AJD » créé à cette occasion – en gardant son identité. Le 17 juillet 2015 les nouveaux statuts sont adoptés – les modifications portant sur la gouvernance, partagé désormais avec les AJD dont le président est désormais issu. Le nouveau CA est élu par l’AGE du 6 octobre 2015.

En 2016, le site du 5ème emménage dans de nouveaux locaux, dans la maison diocésaine au 6 bis Place Ste Irénée.